Mes plus beaux paysages dans le monde

Pour moi un des critères de réussite d’un voyage est d’avoir vu de superbes paysages, d’en avoir pris plein la vue comme on dit.

 

Ceux qui me connaissent savent que je préfère être perdu en pleine nature plutôt qu’en pleine ville.

 

Je suis un amoureux de la nature dans toute sa splendeur, je la vénère et je prends un grand plaisir à la contempler.

 

Avec une  cinquantaine de pays visités, j’ai eu l’occasion d’en voir des paysages à couper le souffle à travers le monde ! Que vous aimiez les déserts, la forêt, le froid, le chaud, la mer, la montagne, il y en a pour tous les gouts.

 

Voici mon top 10 des plus beaux paysages que j’ai vu au cours de mes voyages.

 


le Karakoram au Pakistan

Cette chaine de montagne est un concentré de sommets himalayens et de gigantesques glaciers, il abrite plusieurs sommets de plus de 7 000m et même 4 sommets de plus de 8 000m dont le deuxième plus haut sommet du monde le K2 (8 611 m).

 

En 1999, lors d’un séjour d’un mois au Pakistan, je suis allé dans la magnifique vallée du Baltistan, où coule le mythique Indus, jusqu’à Skardu et Khaplu. On y accède par la spectaculaire KKH (Karakoram Highway).

 

Je me souviens avoir marché dans des dunes de sables au fond de la vallée, entouré par ces majestueuses montagnes, l’étrange sensation d’être dans un désert de sable en plein Himalaya. Je me souviens aussi des ponts précaires enjambant l’Indus,  des belles randonnées et de la vue sur le Masherbrum (7 821 m) au fond de la vallée de Hushe.

 

Ces paysages de montagnes m’ont émerveillé et marqué à vie, pour moi ils n’ont pas d’égal dans le monde, ajouté à cela une agréable  impression de bout du monde. Que j’aimerais tant y retourner.

 

Ces photos ne sont pas de moi car je n’en ai pas de cet endroit ( j’avais eu un problème avec mon appareil photo).  Je ne me souviens plus du nom de l’auteur de ces belles photos qui me les avait gentiment envoyé.

 

le sud lipez en Bolivie

C’est une région désertique de haute altitude située au sud de la Bolivie, à la frontière chilienne. L’altitude minimale doit être à environ 3800m, ici on touche le ciel tellement il est proche, le ciel est pur, les nuits sont glaciales et le soleil brulant, il faut s’adapter, se protéger. On se sent tout petit, vulnérable.

Les couleurs au lever et au coucher du soleil magnifient encore plus le décor.

 

 

Niveau paysage, je n’ai rien vu de semblable ailleurs dans le monde, imaginez des lagunes colorées (blanches, rouges ou vertes fluo) où pataugent des flamants roses, tout ça  ponctué de volcans culminants à plus de 6 000m.

Mais cette région ne se limite pas qu’à cela, on y trouve aussi des geysers, des sources d’eau chaude, des fumerolles, de la boue bouillonnante  et la star du coin : le salar d’Uyuni. Cette vaste étendue de sel est étonnante et aveuglante.

 

Côté faune, avec les centaines de flamants,  j’ai vu de timides  vigognes (une cousine sauvage du lama), des vizcachas (gros rongeur ressemblant à un lapin) et un renard andin.

 

Amateurs de grands  espaces je ne peux que recommander une visite dans ce coin de Bolivie.

 

Je raconte plus en détail les joyaux du sud Lipez ici.

Les lagunes du sud Lipez

la forêt amazonienne

Un des joyaux naturels de la planète est la grande forêt amazonienne. Je l’ai vu en Equateur et en Bolivie mais c’est au Venezuela que je m’en suis le plus imprégné, là où j’ai savouré son atmosphère moite, ses bruits et sa beauté sauvage.

 

Avec ma femme, nous sommes parti 3 jours en pirogue avec des guides indiens, nous enfonçant assez loin dans cette immensité végétale.

 

Nous avons vu des tarentules, des papillons géants,  des dauphins de l’Orénoque,  nous avons bu l’eau d’une liane.

 

Nous avons marché, nous nous sommes baignés dans des eaux sombres et inquiétantes, nous avons dormi en hamac, protégés par une moustiquaire et bercés par les bruits des animaux nocturnes.

 

Ce fut une expérience inoubliable, en immersion dans un lieu unique qu’est la forêt amazonienne.

 

J’ai ressenti un peu le même émerveillement au Parc National de Bako sur l’ile de Bornéo : la jungle et une faune d’une grande diversité.

 

Je raconte plus en détail notre expérience ici.

welcome to the jungle!

le Wadi Rum en Jordanie

C'est le plus beau désert que j’ai vu, et pourtant j’en ai vu quelques-uns (en Iran, Israël, Inde, Pakistan, Egypte, Syrie,…). Avec ma femme nous avons eu le privilège d’y aller pendant 3 jours, guidés par 2 bédouins. Nous avons beaucoup marché et nous avons dormi 2 nuits à la belle étoile.

 

Le Wadi Rum est assez unique en son genre, il est assez accessible, il est encore habité par des nomades bédouins (pour combien de temps encore ?) et ses paysages sont à couper le souffle.

 

La palette des couleurs du sable et de la roche est assez extraordinaire, on passe du sable blanc au sable rouge en passant par le beige et le jaune. On y trouve des arches naturelles, des siqs (défilés) étroits, les levers et couchers de soleil y sont flamboyants, quel beau désert!

 

Attention au tourisme de masse qui menace le site, des camps en dur, bétonnés, se construisent sans autorisation, dénaturant le site et engendrant une pollution et un gaspillage d'eau. Pour moi, si vous ne pouvez pas vous passer d’un bon lit et d’une douche, ce n’est pas un lieu pour vous. Ce lieu se mérite, il faut faire des efforts pour ne pas accentuer les constructions anarchiques !

 

Voici le récit de notre séjour ici.

la magie du désert

le Spiti dans l’Himalaya indien

Cette vallée est aussi appelé aussi le petit Tibet de par les paysages et la culture bouddhiste tibétaine bien présente, d’ailleurs la frontière est proche à vol d’oiseau !

 

J’adore ces paysages de montagnes arides couronnées de neiges, ils m’ont toujours attiré, j’avais hésité à aller au Ladakh et au Zanskar mais cette vallée moins connue du Spiti me faisait les yeux doux.

 

Le Spiti se mérite, il faut un permis, les transports sont rustiques et lents, les routes ressemblent plus à des pistes à flanc de montagne et il faut passer des hauts cols. L’altitude minimum est au-dessus des 3 000m, attention au mal des montagnes.

 

Mais une fois qu’on est arrivé, quel spectacle ! Les montagnes en imposent, on est dans la chaine de l’Himalaya, on se sent tout petit, avec là aussi une impression de bout du monde.

 

Et pour plus de détails sur notre périple au Spiti c'est ici!

A Kaza et à Dhankar

les plages des philippines

Pourquoi les Philippines ? Parce que c’est dans ce pays que j’ai vu les plus belles plages (sur les iles de Palawan, Negros et Siquijor), le pays est une perle de l’Asie, difficile de choisir parmi les 9 000 iles que compte l’archipel, chaque ile compte au moins une plage, imaginez le nombre de plages désertes paradisiaques !

 

Je ne suis pas du genre à me faire rôtir au soleil toute une journée, en fait je déteste ça. Par contre j’aime les plages assez désertes, non bétonnées, avec en fond la forêt tropicale épaisse (pour y randonner), où on peut se baigner dans une eau chaude transparente, faire du « snorkeling » (plongée masque/tuba / Palmes), contempler le paysage à l’ombre d’un cocotier (attention quand même aux chutes de noix de coco !) et déguster des  fruits tropicaux et de bons plats de fruits de mer.

 

Je me verrais bien faire le robinson ou naufragé volontaire pendant quelques semaines, pas vous ? Les iles Togians (Sulawesi)  ou les plages du Panama m’attirent bien.

Une vie de robinson sur une ile de l’archipel de Bacuit à Palawan

Paliton beach sur l’ile de Siquijor

l’Himalaya au Népal

Le Népal est la mecque du trek dans le monde, j’y suis allé à deux reprises, à chaque fois j’y ai fait un trek (Annapurna base camp et Langtang trek), quoi de mieux que la marche pour profiter pleinement des paysages. J’ai été subjugué par ces paysages de hauts sommets himalayens, plus ou moins accessibles.

 

Quel souvenir incroyable d’être au camp de base des Annapurna, entouré par plusieurs sommets entre 7 000 et 8 000m, le sentiment d’être tout petit face à ces géants.

 

Et aussi lors du trek du Langtang, quand j’ai gravi un petit sommet à 4700m pour avoir une vue à 360° sur des hauts sommets himalayens.

 

Le récit complet de notre trek du Langtang est ici !

 Au camp de base des Annapurna (photo scannée)

depuis un sommet sur le trek du Langtang

l’Islande

Les paysages islandais sont uniques au monde, nulle part ailleurs j’en ai vu de semblables, d’une telle beauté sauvage. Nous avions sillonné le sud de l’ile à travers les paysages magnifiques de champs de lave couverts ou non de mousse vert fluo, avec toujours une vue sur des montagnes, des glaciers ou des chutes d’eau (Skogafoss, Seljalandfoss).

 

Le clou du voyage a été la lagune de Jokulsarlon, imaginez le plus grand glacier d’Europe qui tombe et se fracture dans une lagune en d’énormes glaçons de différentes couleurs (bleus, translucides, noirs ou blancs). Ces glaçons plus ou moins gros s’évacuent ensuite vers la mer par un chenal pour s’échouer sur une belle plage de sable noir, tout ça sous l’œil d’une colonie de phoques et d’oiseaux en tout genre.

 

Le spectacle est fantastique, un des paysages qui m’a le plus marqué dans ma vie de voyageur.

 

J’ai réalisé un rêve en  allant en Islande, je ne m’attendais pas à de tels paysages.

 

Malheureusement ce pays souffre de sa trop grande popularité, la surpopulation touristique menace ces paysages uniques, va-t-il falloir réglementer la fréquentation ? Imposer des quotas ?

 

Je raconte un peu plus notre périple islandais  ici.

au parc national de Skaftafell

la lagune de Jokulsarlon

la Cappadoce en Turquie

La Cappadoce est un lieu unique en son genre, je n’ai pas vu d’équivalent ailleurs dans le monde et à cette échelle-là. Les éléments  ont fait un travail d’artiste en érodant la roche volcanique et en sculptant des formes improbables. Le vent, le gel et la pluie s’en sont donnés à cœur joie.

 

Lors d’un voyage en Turquie, j’y ai passé quelques jours, à me balader dans ce décor enchanteur.

 

Cette région a aussi une riche histoire tourmentée, l’homme y a mis sa patte aussi en construisant des cités troglodytes ou encore des cités enterrées (pour échapper aux envahisseurs).

 

le lac Titicaca en Bolivie

A cheval sur deux pays (Pérou et Bolivie), c’est le plus haut lac navigable du monde (à 3 800m) et un des plus grands lacs d’Amérique du sud.

 

Cela reste un de mes plus grands souvenirs de voyage.

J’y suis arrivé côté bolivien par la ville de Copacabana. Depuis cette ville, j’ai marché sur le Yampupata trail pour ensuite prendre un bateau pour la Isla del Sol.

 

Je suis resté plusieurs jours sur cette ile qui a des allures d’iles grecque. Les eaux du lac sont limpides mais froides (je n’y ai trempé que les pieds !) et la vue sur les hauts sommets enneigés de la Cordillera Real côté bolivien est magnifique.

 

J’y ai fait de très belles randonnées dans un décor surprenant de mer intérieure  de haute  altitude, avec en prime des vestiges incas à découvrir.

 

Pour moi c’est un « must » de tout séjour en Bolivie, avec bien sûr le sud Lipez.

le lac Titicaca

le palacio del inca sur la isla del sol

Désolé pour la qualité de certaines photos qui ont été scannées, certains de mes voyages datent d'avant le numérique!

 

Voici donc mon top 10 des paysages qui m'ont le plus impressionnés dans le monde. J’aurais pu rajouter à la liste le massif du Mont Blanc en France ou les fjords norvégiens ou encore la steppe à David Gareja à la frontière entre la Géorgie et l’Azerbaïdjan. Il y a tant de beaux paysages sur notre planète.

 J’aimerais aller voir du côté de la Mongolie, de la Patagonie, de la Namibie ou encore du Tadjikistan.

Et vous, quels sont les plus beaux paysages que vous avez eu la chance de contempler ?

Quel est le paysage de mon top 10 que vous avez  le plus apprécié ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Sab (jeudi, 12 juillet 2018 13:49)

    Alors dans ton top 10 j’aime bcp la Bolivie, les Philippines et l’Islande.
    Et de mon côté l’ouest américain m’a subjuguée par ses paysages majestueux et variés : monument valley, bryce canyon, horseshoe bend, zion canyon, grand canyon, antelope canyon, bad water... bref des merveilles !!!! Et je te le redis tu adorerais !!
    Biz

  • #2

    Boomers en voyage (jeudi, 12 juillet 2018 15:40)

    Vos magnifiques photos donnent envie de continuer d'aller voir de sublimes paysages. Nous, les plus impressionnants que nous ayons vus sont les fjords de Norvège, les routes à flancs de rochers de la Corse, le parc Denali en Alaska, les Alpes, les canyons de l'Utah et de l'Arizona, ainsi que les paysages exotiques de la Polynésie.

  • #3

    selamat jalan (jeudi, 12 juillet 2018 17:08)

    Merci pour vos commentaires!
    Alors j'ai beaucoup adoré la Corse et les fjords norvégiens, mais ils ne sont pas dans mon top 10. Par contre vous êtes unanimes en ce qui concerne l'ouest américain, il faudra que j'y aille un jour!

  • #4

    hatuel (vendredi, 13 juillet 2018 11:19)

    De superbes paysages, époustouflant !!

  • #5

    selamat jalan (samedi, 14 juillet 2018 10:18)

    Oh oui!