Un road trip dans la belle province, 1ère partie

Après avoir fait un compte rendu pratique dans un article précédent de notre voyage de 2 semaines au Canada  en septembre 2017 , je voulais raconter ce que nous avons vécu et visité durant notre périple.

 

Voici dans un premier temps un récit de notre première semaine au Canada, plutôt orientée « villes » avec Ottawa, Montréal et Québec. Suivra ensuite une seconde partie de récit de notre road trip plus orienté « nature ».

 

En tout cas, que de belles rencontres et de beaux paysages dans la belle province !

 


Nous atterrissons en fin d’après-midi à l’aéroport de Montréal, le temps de récupérer les sacs,  de passer la douane et de récupérer la voiture de location, il fait nuit quand nous prenons la route pour Wakefield, un village au nord d’Ottawa, où nous attendent Evelyne et Pierre. Nous avons un choc thermique en sortant de l’aéroport, il fait 30° et lourd, deux fois plus chaud qu’en France, on se croirait presque arrivés en Asie du Sud Est. Avec le décalage horaire défavorable et la fatigue du vol, nous espérons ne pas être trop fatigués pour faire les un peu plus de 2 heures de trajets. Nous traversons de jolis villages et dans la voiture l'ambiance est détendu avec une musique québécoise zen. C'est quand même bien fatigués que nous arrivons à destination vers 23 heures (5 heures du matin heure française).

 

Ottawa

Après une bonne nuit nous nous réveillons dans une belle maison nichée en pleine forêt, quel calme ! Nous faisons mieux connaissance avec nos hôtes qui nous ont préparés un bon petit déjeuner. Évelyne et Pierre sont l’oncle et la tante d’Agathe,  la femme de mon frère, ils nous accueillent comme des rois, avec une grande gentillesse. Ils nous ont préparés un petit programme pour la journée, nous sommes dimanche, ce sera Wakefield et le parc de la Gatineau.

 

Wakefield est un village charmant, au bord de la rivière Gatineau, avec un pont couvert, un moulin, des petites boutiques et des restos. Il y a du monde pour profiter de ce dimanche chaud et ensoleillé. Nous mangeons au « Hibou », un resto sympa, je mange ma première poutine.

 

Ensuite nous allons au parc de la Gatineau, un coin de nature composé de forêt et de lacs. Justement nous allons au bord d’un de ces lacs, il y a du monde, entre les personnes qui se baignent, d’autres qui font du canoe ou encore qui font un barbecue (certains aux bonnes odeurs orientales !). Nous marchons sur un sentier qui suit les berges du lac, nous allons de plages en plages. Nous croisons des personnes de toutes nationalités, aujourd’hui  je découvre la diversité culturelle et ethnique du Canada, une richesse pour le pays. Puis nous nous posons à l’ombre, au bord du lac, Pierre et Évelyne ont amené une glacière remplie de boissons fraiches.

 

En début de soirée nous regagnons la belle maison de Pierre et Évelyne.

 

Le pont couvert de Wakefield et le parc de la Gatineau

 


Ce soir au souper (diner) c’est barbecue, nous mangeons en terrasse, il fait chaud. Pierre nous fait gouter du vin d’Ontario, une nouvelle découverte. Nous passons une agréable soirée, mais le décalage horaire nous assomme à partir de 21h, c’est dur de lutter.

 

 

Le lendemain c’est journée à Ottawa guidés par Évelyne, Pierre travaille. En même pas une demi-heure nous sommes au centre d’Ottawa et de Gatineau, nous cherchons à nous garer, plusieurs personnes louent des places de parking devant chez eux pour 10$, nous préférons nous garer au parking du musée canadien de l’histoire à Gatineau (que j'aurais bien voulu visiter).

Évelyne nous emmène au parc Jacques Cartier où il y a une attraction temporaire pour les 150 ans du Canada : Mosaïcanada. En fait ce sont des sculptures végétales représentant toutes les provinces du Canada et quelques clichés représentatifs du pays : un trappeur, la police montée, un amérindien, des orignaux. La pièce maitresse est la Terre Mère (Mother Earth ou Gaïa ou Pachamama). Toutes ces sculptures sont disséminées dans le parc, c’est superbe, c’est de l’art.

On voit les bénévoles tailler et arroser les sculptures.

 


Mosaïcanada

Pour déjeuner, Évelyne nous propose d’aller aux « Brasseurs du Temps », comme l’indique son nom, c’est une microbrasserie qui propose aussi de la restauration. Alain et moi nous laissons tenter par "l’horloge", un plateau dégustation de 12 bières, je vous rassure, les verres sont plus petits ! Il y a des bières blondes, rousses, ambrées et brunes, je laisse les brunes, je n’aime pas leur goût de café mais les autres sont délicieuses. Nous partons, nous avons bien mangé, bien bu, Alain et moi sommes un peu grisés par cette dégustation, nous allons marcher dans Ottawa pour digérer.

Évelyne nous dépose au marché By. Nous marchons dans le marché et dans les rues autour, c’est calme et propre, la ville est un peu aseptisée. Au marché les étals sont bien ordonnés et colorés, nous craquons pour des mûres, des myrtilles et des framboises. Nous gagnons ensuite le canal Rideau, sur lequel l’hiver les locaux patinent, nous assistons par hasard à la relève de la garde au monument aux morts et nous longeons la rue Sparks, une grande rue piétonne. Nous nous réservons le meilleur pour la fin, la colline du Parlement, où se déroule une cérémonie commémorative aux ambulanciers.

 

Nous traversons le pont Alexandra, le pont métallique qui relie Ottawa à Gatineau pour récupérer la voiture au musée et rentrer à Wakefield. Évelyne et Pierre nous attendent pour encore passer une bonne soirée et faire un bon souper, Évelyne est un cordon bleu et Pierre est un conteur passionnant. Malheureusement comme la veille, le décalage horaire nous joue des tours, nous luttons jusqu’à 22h.

 

Le canal Rideau


Le parlement

Montréal

Nous partons de Wakefield avec un pincement au cœur, merci à Évelyne et Pierre pour leur accueil, que de bons moments passés avec eux.  Aujourd’hui, quelques heures de trajet direction Montréal.

Nous arrivons en milieu d’après-midi à Longueuil, une ville de la banlieue de Montréal. Nous avons réservé une petite maison via Airbnb, Marlène la propriétaire nous accueille chaleureusement. Juste le temps de poser les sacs et nous partons pour le centre de Montréal en métro, la station est à 15 minutes de la maison.

Le métro de Montréal est très simple, il n’y a que 4 lignes, rien à voir avec le métro berlinois.

Nous arrivons dans le vieux Montréal, il y a une queue impressionnante pour entrer dans la basilique Notre Dame. Nous descendons vers le vieux port, le soleil se couche, les couleurs sont magnifiques, nous longeons le Saint Laurent, il y a du courant et des tourbillons. La vue sur les iles Sainte Hélène et Notre Dame, le pont Jacques Cartier et les immeubles de Montréal est sympa avec cette lumière de coucher de soleil.

 


Nous regagnons le vieux Montréal pour trouver un restaurant.  Nous mangeons en terrasse dans la rue piétonne, il fait chaud pour la saison. Je suis bluffé par le bilinguisme des serveurs, ils passent du français à l’anglais avec une facilité ! Ça a toujours été mon rêve d’être bilingue, peut-être un jour ?

 

Après avoir bien mangé et bu une bonne bière artisanale, nous nous baladons pour digérer. A certains endroits, sur certains murs  il y a des animations, des petits films projetés. Nous reprenons le métro pour rentrer sur Longueuil, mon pote Fred, qui habite dans la banlieue de Montréal, va nous emmener voir une belle vue de la « skyline » de Montréal by night, depuis l’ile Notre Dame. Merci à lui car c’est superbe. Et en plus je suis très content de revoir Fred que je n’ai pas vu depuis plusieurs années, les retrouvailles sont chaleureuses. Nous rentrons tard ce soir, le décalage horaire est loin maintenant.

 


  Montréal by night

 

Le lendemain, nous avons rendez-vous avec Fred, sa "blonde" Stéphanie et leur adorable petite fille Alice. Ils nous servent de guide, nous longeons la rue Sainte Catherine jusqu’au quartier des spectacles, l'ancien des églises et le moderne des gratte ciel se côtoient. Puis nous allons au petit quartier chinois (où nous mangeons), et en dessert nous allons manger une queue de castor au vieux port. Fred et sa petite famille nous quittent, ils doivent rentrer chez eux, on se reverra bientôt, en France ou au Canada ! Nous sommes contents d'avoir fait la connaissance de Stéphanie et d'Alice.

 

Nous nous prenons le métro pour le marché Jean Talon. Ce marché est sympa, les étals sont bien remplis de fruits et légumes bien colorés, un plaisir pour les yeux. Nous en profitons pour acheter du beurre et du sirop d'érable.

 

Nous repartons pour Longueuil, ce soir nous sommes invités à manger chez une sympathique famille québécoise, des amis de ma sœur et mon beau-frère que je n’ai jamais vu, c’est gentil de leur part de nous inviter. Nous passons une très bonne soirée à manger sur la terrasse (oui, il fait encore chaud !), ce soir c’est barbecue. Myriam, Thierry et leurs enfants Emma et Raphaël  sont chaleureux, la soirée passe vite. Fanny et moi repartons avec une superbe bague confectionnée par Thierry (si vous êtes curieux de voir son travail, voici son site), merci Thierry!

 

Voici notre passage à Montréal, une ville attachante qui mérite une visite plus approfondie. Je suis bien conscient que nous n’avons vu qu’une petite partie de Montréal, et un peu frustré, j’aurais bien voulu aller au mont Royal ou encore au Plateau, ce n’est pas grave, nous reviendrons.

 


Au marché Jean Talon

Nous quittons  Longueuil le lendemain matin, nous prenons  l’autoroute 40 pour rejoindre Québec. A mi-chemin, nous nous arrêtons manger à Trois Rivières et nous devons récupérer du sirop d’érable chez un producteur local.  Nous mangeons en terrasse au "Sacristain", une bonne adresse, il fait bien chaud. Après manger nous faisons une petite balade dans la ville et au bord du Saint Laurent. Trois Rivières semble être une petite ville sympa. Nous reprenons la route vers Québec.

 

Québec

Nous arrivons à Québec dans les bouchons. Nous laissons les sacs dans l’appartement Airbnb que nous avons réservé puis nous partons en bus jusqu’au vieux Québec.  Nous arrivons aux remparts par la place d’Youville pile pour le coucher de soleil, la lumière est belle, depuis les remparts on a une belle vue sur le vieux Québec, sur les petites montagnes et la forêt au nord de la ville. Ensuite nous descendons la rue Saint Jean. Nous allons manger près du vieux port, au « Buffet de l’antiquaire », une bonne adresse. Bien rassasiés par un excellent repas, nous partons dans la vieille ville, vers le petit Champlain et le château de Frontenac.  Québec est la seule ville d’Amérique du Nord à avoir des remparts et une vieille ville aussi pittoresque. Il y a du monde, c’est très touristique, la balade de nuit est plaisante.

 Arrivés place d’Youville pour reprendre notre bus il y a une projection en plein air, c’est le festival du cinéma à Québec en ce moment.

 

Le lendemain, nous partons pour le centre-ville, direction le marché du vieux port. Comme les jours précédents il fait beau et chaud. Le marché est petit mais sympa, une gentille dame de l’ile d’Orléans nous fait gouter les produits de sa production de cidre de glace (pétillant ou non, avec sirop d’érable ou non, vieille cuvée), du beurre d’érable et des produits à base de canard (terrine, foie gras), nous la quittons les sacs pleins.

Il est l’heure d’aller manger, nous cherchons un bon resto abordable, après un peu de marche nous nous retrouvons au petit Champlain, nous décidons d’aller manger au Lapin Sauté, un bon repas en terrasse.

Pour digérer nous montons sur la terrasse Dufferin d’où la vue est superbe sur le château de Frontenac, sur Lévis en face, sur l’ile d’Orléans  et sur le Saint Laurent. Puis nous suivons la promenade des gouverneurs jusqu’à la citadelle et la plaine d’Abraham. Après une pause « micro sieste » sous un arbre, direction la vieille ville. Nous nous arrêtons dans un magasin surprenant par cette chaleur : un magasin de noël, il est ouvert toute l’année.

 

 

Le soleil se couche, on descend à pied la côte d’Abraham jusqu’au quartier Saint Roch, Fanny nous a déniché une bonne adresse pour boire une bière et manger : « la Korrigane », une brasserie artisanale, la bière est bonne et je conseille leur fish & chips, un délice. Dans le quartier et dans la brasserie je remarque beaucoup de fans de musique metal, j’avais vu des affiches de concert en ville, la salle ne doit pas être loin. En effet, en sortant du Korrigane, nous trouvons très vite la salle où jouent des groupes très connus que j’aime bien, ça me titille !

 Je vais rester sage ce soir, nous prenons le bus pour rentrer.

 

Comme pour Montréal, j'ai un sentiment de "pas assez", j'aurais voulu par exemple aller à Lévis en traversier pour avoir une vue superbe sur Québec, nous reviendrons, c'est sûr!

 

Le château de Frontenac depuis la terrasse Dufferin


        Fresques au petit Champlain

 

Charlevoix

Départ pour la région de Charlevoix en s’arrêtant aux chutes de Montmorency et au canyon de Sainte Anne.

 

Les chutes de Montmorency sont à peine à 15/20 minutes du centre de Québec. Heureusement que nous arrivons tôt, vers 9 heures,  car il y a du monde, nous sommes samedi et il fait encore chaud et beau. Sur le parking, beaucoup de voitures avec plaques américaines ou d’autres provinces canadiennes, ça montre que le lieu est connu et visité. Les chutes sont impressionnantes, ça doit être encore plus impressionnant au printemps, à la fonte des neiges. Je trouve le site un peu surexploité, on peut y faire de la tyrolienne, de la via ferrata, monter en téléphérique, pour moi ça  gâche un peu le site, surtout que les environs sont urbanisés. Je conseille quand même, la balade est sympa, les vues sont spectaculaires sur les chutes mais aussi sur l’ile d’Orléans et sur Québec.

 

Les chutes de Montmorency

 

Nous reprenons la route,  direction Charlevoix. Vers midi, nous nous arrêtons à Beaupré manger aux « Trois Becs », une bonne adresse à proximité de la station de ski du Mont Sainte Anne. Ensuite Alain et moi sommes tentés par le canyon Sainte Anne, Claudine et Fanny ne nous suivent pas car il y a des ponts suspendus, elles ont la peur du vide. Nous nous ne regrettons pas l’arrêt sur ce site car c’est une belle balade dans un cadre naturel boisé, certes les chutes sont moins impressionnantes que celles de Montmorency, mais le cadre est plus plaisant, plus sauvage. Là aussi on peut y faire de la via ferrata et prendre "Air Canyon", une tyrolienne qui survole le canyon.

 


Le canyon de Sainte Anne

 

Nous repartons en direction de Baie Saint Paul, nous sommes attendus ce soir au gite « Villa des Roses » aux Éboulements. Nous empruntons la route du fleuve, les vues sont magnifiques, d’un côté des petites montagnes et de l’autre le Saint Laurent.

 

Nous arrivons aux Éboulements en début de soirée, c’est un village tout en longueur, surplombant le fleuve, un village de peintres. L’accueil au gîte est excellent, nous prenons possession de nos chambres, posons les sacs et nous délassons sur la terrasse, en regardant le coucher de soleil sur le paysage champêtre et bucolique qui nous entoure.

 

Pour le souper nous avons du mal à trouver un restaurant abordable, nous tombons sur un petit resto local : « Au gré du vent », ça nous ira pour ce soir, l’accueil est sympa, la cuisine est pas mal.

 

Nous finissons la soirée sur la terrasse du gite, à déguster un bon petit vin portugais (offert à Montréal par les propriétaires de notre hébergement Airbnb). Demain ce sera l'isle aux Coudres et longer le Saint Laurent jusqu'à Baie Sainte Catherine et Tadoussac.

 

Un petit matin brumeux aux Éboulements

 

 Voici la première partie de notre périple, vous pouvez trouver ici le compte rendu avec un descriptif plus détaillé des hébergements et des restaurants. A bientôt pour la suite de notre road trip dans « la belle Province » !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    Sab (dimanche, 29 octobre 2017 21:16)

    Très complet et intéressant, on a l’impression d’y être ! Je te confirme la différence de climat au printemps, nous avons eu la neige à Québec et 10 degrés de plus à Montréal, nous ne mangions pas en terrasse mais à l’intérieur des restos et même avec un plaid fourni par certains !
    C’était top

  • #2

    selamat jalan (lundi, 30 octobre 2017 09:11)

    On a eu un temps estival, inhabituel pour la saison, alors qu'ils ont eu un été pourri!!
    Merci Sab!

  • #3

    Mag (lundi, 30 octobre 2017 23:06)

    Bonsoir, beau récit sur votre voyage au Québec, pratique aussi d'avoir des amis sur place. De plus, vous aurez pu apprécier l'agréable accueil des Québécois. Le fait que vous ayez eu du beau temps a dû être agréable aussi pour un mois de septembre, d'ailleurs ça se voit sur vos photos. Bonne soirée.

  • #4

    selamat jalan (mardi, 31 octobre 2017)

    Bonjour Mag,
    Oui c'est sympa d'avoir des amis sur place et en plus le temps a été avec nous, parfois même trop chaud mais on ne va pas se plaindre! En tout cas l'accueil des québecois est incroyable, un super souvenir!

  • #5

    Marc (mercredi, 01 novembre 2017 11:11)

    Yo selamat jalan, pour avoir été à Ottawa il y a une dizaine d'année ça fait du bien de revoir la ville avec un autre regard et vos photos sont très jolies avec ce début d'automne. Je me souviens avoir visité aussi le marché byward, où se trouvaient des boutiques de légumes, des fromageries et aussi des magasins vendant des cheesecakes. Et si vous avez été étonné par la simplicité du langage anglais et français et bien c'est normal Ottawa est une sorte de frontière entre le Québec francophone et le reste du Canada pour les anglophone. Quand au canal Rideau j'ai adoré me promener dans ce parc en regardant les bateaux passer, ce parc est très agréable et non loin il y a un musée d'histoire dans le parc appelé le musée Bytown si mes souvenirs sont bons. Ce que j'ai aimé à Ottawa c'est vraiment le contraste avec ses bâtiments historiques et ses immeubles modernes. Mais mon plus beau souvenir de ce voyage au Québec et bien c'est surement l'accueil sympathique des Québécois ! En tout cas votre article est très bien rédigé et il m'a donné envie de retourner au Québec.

  • #6

    Alex (mercredi, 01 novembre 2017 14:41)

    Moi aussi j'ai visité Ottawa avec ses quartiers et ses ambiances différentes mais c'est surtout une ville qui renferme toute l'histoire du Canada avec ses nombreux musées et ses bâtiments historiques aussi. Puis-je ne sais pas si vous avez goûté la spécialité local ? La fameuse queue de castor bien sûr, vraiment excellente cette spécialité canadienne. On se fait aussi une mauvaise idée de la nourriture mais, à Ottawa ce qui ma marqué c'est le nombre de producteurs locaux que l'on trouve sur les marchés. C'est une ville vraiment apaisante et aussi très verte l'été avec ses parcs et ce qui est agréable aussi c'est que l'on peut aussi découvrir la ville d'Ottawa en bateau. J'ai visité aussi Montréal avec le quartier du "Vieux Montréal" et c'est vraiment super beau. Moi j'ai fais mon voyage en été et ce qui est sympa c'est les "Food Truck" éparpillés un peu partout dans les rues. Il y a un quartier aussi, je ne me souviens plus du nom, mais l'on peut voir des chefs-d’œuvre de graffitis. Il y a aussi énormément d'animations et d'événements gratuits en été et c'est vraiment sympa de se retrouver avec des rassemblements de personnes. Bref moi j'en ai gardé un véritable bon souvenir et j'y retournerais !

  • #7

    selamat jalan (mercredi, 01 novembre 2017 16:36)

    Bonjour Alex et Marc,
    Vous aussi avez de bons souvenirs du Québec, merci d'apporter de l'eau à mon moulin, merci pour le partage, je suis content de vous avoir remémoré de bons souvenirs.
    Moi aussi je retiens spécialement l'accueil incroyable des québécois, j'y retournerai c'est sûr!
    A bientôt pour la suite et fin du périple!

  • #8

    David HATUEL (dimanche, 05 novembre 2017 19:44)

    Très très bien tout ça....

  • #9

    selamat jalan (lundi, 20 novembre 2017 15:49)

    Merci David!