Voyage Culinaire au Vietnam

Lors de mes voyages j’adore gouter de nouvelles saveurs, découvrir une nouvelle cuisine.

 

Je ne suis pas du genre à manger des pizzas ou autres hamburgers quand je suis en voyage, il faut dire aussi que je ne suis pas difficile et que je suis gourmand.

 

Au cours de mon voyage au sud du Vietnam, j’ai été gâté, je me suis régalé, j'ai découvert de nouvelles saveurs.

 

Voici un aperçu des nombreux plats que j’ai pu gouter au Vietnam.

 

 


Lors de mes voyages j’adore gouter de nouvelles saveurs, découvrir une nouvelle cuisine. Je ne suis pas du genre à manger des pizzas ou autres hamburgers quand je suis en voyage, je m'imprègne du pays en mangeant la cuisine locale, il faut dire aussi que je ne suis pas difficile et que je suis gourmand.  Au cours de mon voyage au sud du Vietnam, j’ai été gâté, je me suis régalé, j'ai découvert de nouvelles saveurs.

 Voici un aperçu des nombreux plats que j’ai pu gouter au Vietnam.

Cours de cuisine au bord du Mékong

Sur l’ile d’An Binh, en face de la ville de Vinh Long, au bord du Mékong, nous avons logé au Ba Linh Homestay. Cette sympathique maison d’hôte propose d’aider à préparer le repas du soir, qui est inclus dans le prix de la chambre.

Comme nous y sommes restés deux nuits,  nous avons pris deux cours de cuisine. Nous avons préparé des salades de papaye verte, des rouleaux de printemps, des nems, des accompagnements de légumes. Les viandes et les poissons du Mékong étaient préparés par les pros. En tout cas ce fut une super expérience, que les maisons d’hôte devraient faire plus souvent. Quel plaisir de manger ce que l’on a préparé (ou non), ce fut un délice !


Quelques exemples des bons plats dégustés au Ba Linh Homestay


Cuisine de rue à Ho Chi Minh Ville

En voyage j’évite le plus possible les restaurants à touristes, je préfère manger dans la rue ou dans des petits restos, avec les locaux.

A Ho Chi Minh Ville, il y a une multitude de petits restaurants de rue qui se remplissent  dès 11h30. Moi ces lieux m’attirent et je suis rarement déçu, la cuisine y est souvent très bonne et peu chère.

Dans les villes du delta du Mékong, c’est dans les marchés que nous avons souvent mangé, là aussi une bonne cuisine locale.

Cette photo montre parfaitement un petit resto de rue à Ho Chi Minh Ville, en face du musée de la guerre.

 

Fanny et moi nous sommes régalés.


Le pho, c’est  le plat national : une soupe de nouille de riz dans un bouillon de bœuf, avec des morceaux de bœuf, accompagnée de pousses de soja et autres herbes. On en trouve à toute heure, à tous les coins de rue.  J’adore, j’en ai mangé pas mal durant le séjour, je ne m’en lasse pas.

Étant du Sud-Ouest j’adore le canard et quand je voyais ces canards  je voulais en manger. Mais la plupart du temps ils vendent le canard entier, à emporter, comme nos poulets rôtis. A Ho Chi Minh Ville nous avons trouvé un restaurant spécialisé dans le canard.


Nous étions au marché de Cholon, un quartier d’Ho Chi Minh Ville quand nous sommes tombés par hasard sur ce jeune homme qui préparait un très bon bo bun (ou bun bo), nous nous sommes régalés !
Le bo bun est une salade froide, composée de vermicelles de riz, garnie de bœuf sauté et de crudités.


Dans le marché de Chau Doc cette dame nous a abordés en nous montrant et en nous faisant gouter ce qu’elle préparait, on s’est assis pour déguster sa bonne soupe de nouilles avec des sortes de raviolis à la viande, un peu épicé mais délicieux !

La délicieuse soupe aux raviolis

Délices de la mer

Étant natif du bassin d’Arcachon j’adore les poissons et les fruits de mer. Dès que je peux et que les conditions sont bonnes, je n’hésite pas à en déguster. Au Vietnam j’ai fait attention aux conditions de stockage. Les crabes et crevettes que nous avons dégustés (photos ci-dessous) étaient dans un vivier, dans un petit resto de bord de mer, on ne peut pas rêver plus frais.

Un festin pour deux devant la plage de Mui Nai à Ha Tien

Par contre les coquillages et les poissons de cet étal ne m’ont pas inspirés, ils étaient à l’air libre pendant plusieurs heures dans la chaleur tropicale, ils datent de quand ? Je n’ai pas pris le risque d’en manger malgré mon envie et ma curiosité.


En voyage je suis curieux mais il y a deux plats que je n’ai pas voulu gouter : les grenouilles et le chien, en voici les raisons.

 

J’aime les cuisses de grenouilles mais quand j’ai vu comment elles étaient traitées sur les marchés, j’ai boycotté. Un jour, nous marchions dans le marché de Can Tho, je vois un plateau de grenouilles vivantes et juste à côté des grenouilles sans peau, pelées. Quelle horreur de découvrir que ces grenouilles "pelées" étaient encore vivantes, elles bougeaient, elles sont écorchées vives… Je vous épargne les photos.

 

Et en ce qui concerne les chiens, déjà j’ai un blocage psychologique mais en plus les chiens proposés à la consommation sont attrapés dans la rue ou volés, cela peut être des chiens errants qui ont des maladies comme la gale ou encore la rage… Libre à vous d'y gouter, je vous laisse ma part, des vietnamiens tombent malades en mangeant du chien des rues. De toute façon on a pas vu de restos qui en servait, cela semble de plus en plus rare et surtout cantonné dans le nord du pays. Les Vietnamiens ont de plus en plus de chiens de compagnie.

 

Par contre j’aurais voulu gouter du rat des rizières, mais je n’en ai pas eu l’occasion, peut-être lors d’un futur voyage au Vietnam ?

Alors, la cuisine vietnamienne vous fait envie ? C'est une des meilleures cuisines que j'ai gouté au monde, nous nous sommes régalés.  Après ce séjour au Vietnam, direction Singapour et la Malaisie où nous attendaient là aussi de belles aventures gustatives. Et si la cuisine à travers le monde vous intéresse, voici mon article sur mes aventures culinaires dans le monde.

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    David (mercredi, 04 janvier 2017 07:49)

    Reportage très intéressant qui met en appétit.
    Malheur à ceux ou "CELLES" qui n'aime pas les légumes....

  • #2

    selamat jalan (mercredi, 04 janvier 2017)

    Merci david, je vois à qui tu fais allusion!
    Par contre, en écrivant l'article j'ai eu une pensée aux végétariens, ils ne sont pas gatés!

  • #3

    Kevin (jeudi, 05 janvier 2017 10:23)

    Hummmm je viens de déjeuner et pourtant ayant manger des truc bizard defois j'avoue que le passage concernant ragoût toutou et aimant moi aussi les cuisse de grenouille la j'avoue je ne les regarderais plus du même œil
    Et puis vivement le festoche pour continuer a goûter tous ces petits plats que tu connais si bien
    Bisous et bonne année a tous

  • #4

    selamat jalan (jeudi, 05 janvier 2017 15:26)

    Merci pour ton commentaire! Bonne année à toi et à ta petite famille!
    Bises!

  • #5

    Sab (samedi, 14 janvier 2017 08:28)

    Je ne vois absolument pas à qui vous pensez David et Cédric... Bon moi je pense que je ne mangerais que du canard et des fruits de mer (si je suis sûre qu'ils sont frais) si j'allais là-bas.

  • #6

    selamat jalan (dimanche, 15 janvier 2017 15:42)

    LOL!!!

  • #7

    Voyage au Vietnam (lundi, 16 octobre 2017 06:31)

    La cuisine vietnamienne est un vrai régal !