Chaungtha, une plage birmane

Chaungtha est une station balnéaire en Birmanie, dans la région du delta de l’Irrawady, dans le golfe du Bengale.

 

Lors de ma première visite en 1999, j’avais bien apprécié ce petit village de bord de mer avec ses quelques hôtels en bord de plage. Lors de ma deuxième visite en Birmanie j’ai voulu y retourner, voir comment avait changé ce petit coin de Birmanie, presque 20 ans plus tard. Quel changement !

 

En tout cas cette visite de quelques jours à Chaungtha nous a enchanté, nous en gardons un souvenir ému, un des meilleurs moments de notre périple birman.

 

 Voici une petite visite guidée de Chaungtha beach, une plage birmane dans  le golfe du Bengale !

 


Chaungtha, c’est d’abord un village

Oui, Chaungtha, avant d’être une station balnéaire est, d’une part, un village traditionnel de pêcheurs, avec ses maisons sur pilotis, dans la mangrove, à l’embouchure d’une rivière.  Et d’autre part un village plus classique avec son marché, sa station de bus, ses pagodes, ses quelques commerces et petits restaurants locaux.

 

Depuis ma première visite, le village a bien grandi, s'est étendu, une rue a vu le jour,  parallèle à la plage, pour desservir les resorts, elle est bordée tout le long de boutiques à touristes et de restaurants.

 

Le village sur pilotis dans la mangrove est pittoresque mais sale, les passerelles en planches desservent les maisons en bois plus ou moins délabrées avec des toits en tôle, du poisson sèche en plein soleil, des bateaux de pêche sont amarrés dans l’embouchure de la rivière. 

 

Au début nous hésitions à entrer dans ce village sur pilotis, de peur de violer l’intimité des habitants mais finalement nous n’avons rencontré que des personnes souriantes ou surprises de nous voir ici plutôt qu’à la plage.

le village sur pilotis


Puis ce sont des plages

Chaungtha est une longue plage que l’on peut diviser en 3 parties, 3 plages/ 3 ambiances, du sud au nord :

La plage du village

C’est la plage la plus facile d’accès depuis le village et la plus au sud, là où vont se baigner  les locaux, c’est là où il y a le plus de monde.

On y trouve les bateaux vers l’ile  Aung Mingalar et l’ile Whitesand (où nous ne sommes pas allés), on y trouve aussi les chevaux et des « zèbres » à chevaucher, on y trouve des étals pour se restaurer ou se désaltérer d’une bière à toute heure.

 

 Nous y allions surtout le soir pour manger des brochettes de fruits de mer ou de poissons et boire une bière dans des gargotes installées sur le sable, regards curieux, sourires et ambiance locale garantis.

La plage des « resorts »

En longeant la plage vers le nord, passée une petite pagode « les pieds dans l’eau » (la pagode Kyauk Pahto), on se retrouve dans la zone des « resorts », les locaux se mélangent avec les touristes asiatiques, occidentaux  et birmans (de Yangon). Depuis ma première visite des resorts se sont construits, plus grands, plus « bling bling », toujours plus loin vers le nord. Le "resort" où j'avais logé 20 ans auparavant a été rasé et remplacé par un autre, beaucoup plus luxueux.

 

Cette plage, nous y allions tous les soirs à l’heure du coucher du soleil, boire une coco, se manger une brochette de crevettes, ou tout simplement regarder les gens s’amuser dans l’eau ou sur le sable, tout en contemplant le beau spectacle du soleil couchant.

 

Les femmes se baignent habillées et la plupart des birmans a une bouée, peu de birmans savent nager.

Les vendeurs ambulants sillonnent  la plage de long en large, toute la journée,  en quête d’un client.

 

Ce qui est amusant, c’est de voir les surveillants de plage rabattre sur le sable les baigneurs à coup de sifflet,  pile au moment où le soleil est passé sous la ligne d’horizon.

La nuit tombée, on entend des karaokés,  des pétards ou des feux d’artifice.


« chinlon» et vélo sur la plage


Au coucher du soleil

Les plages désertes

Plus on marche vers le nord, plus les resorts s’espacent, plus les plages sont belles et tranquilles, hormis  autour d’une pagode (Kyauk Maung Hna Ma) surplombant la mer  où là on retrouve ponctuellement l’ambiance « plage du village » avec ses gargotes sur le sable, ses « zèbres » et ses loueurs de quads. 

 

Donc, après cette pagode, on se retrouve de nouveau seuls sur une longue plage magnifique. Ici on peut jouer les robinsons.

 

Il y a 20 ans, elle n’était accessible qu’à pied, j’en avais fait de belles marches ponctuées de baignades sur cette plage ! Aujourd’hui, une route parallèle suit la côte, ce qui laisse présager une future extension de la « bétonisation ».

 

C’est là qu’on allait quand on voulait de la tranquillité, alternant longues baignades dans une eau chaude et transparente et contemplation sur le sable, à l’ombre des cocotiers. Les seules personnes croisées sur ces plages désertes sont des adolescents pêchant depuis des rochers et un jeune cueilleur de cocos très agile.

De belles plages désertes


Ce que j’ai aimé à Chaungtha

L’ambiance de la plage du village

Sur cette plage, nous avons aimé nous fondre avec les locaux (même si nous ne passions pas inaperçu…), nous avons aimé observer les birmans s’amuser, se baigner, boire, manger sur la plage. Et que de sourires et de paroles gentilles nous avons reçu de la part des birmans !

Le choix des plages

En fait, c’est un peu « plusieurs plages plusieurs ambiances » et c’est ça qui nous a plu à Chaungtha. Vous voulez de l’animation, vous allez vers le village, vous voulez de la tranquillité, vous allez vers le nord pour retrouver les plages désertes.


Séance photo sur la plage

Ce que j’ai moins aimé

Les détritus

Les birmans n’ont aucune conscience « écologique », le pays est sale et Chaungtha ne fait pas exception. Le plastique règne en maitre sur la plage.

 

Nous avons vu des pique niqueurs laisser leurs déchets sur le sable pour que la marée montante emporte avec elle les détritus… En fait, pratiquement tous les birmans laissaient leurs déchets sur la plage.

 

Il y avait pourtant de grands panneaux explicatifs, quelques poubelles et quelques ramasseurs trop peu nombreux… Il y a du boulot à faire dans ce pays…

 

Le travail des enfants

Comme dans beaucoup (trop) de pays, les enfants travaillent sur la plage, nous avons croisé pas mal de petites vendeuses et petits vendeurs. Chaungtha n’est pas l’exception, nous avons pu constater le travail des enfants dans toute la Birmanie.

 


Les petites vendeuses sur la plage

L’activité de la plage au soleil couchant

Quelques infos pratiques

Comment s’y rendre ?

Il y a plusieurs bus depuis la gare routière Dagon Ayar, à l’ouest de Rangoon (parfois aussi depuis le stade Aung San dans le centre-ville). Et ne faites pas la même erreur que nous, attention à bien prendre un bus assez confortable avec la clim, les deux dernières heures de route entre Pathein et Chaungtha sont assez sinueuses  (des passagers ont vomi) et il fait chaud dans le bus sans clim !

 

Le trajet dure en tout environ 6 heures.

Comment se déplacer ?

A pied, à vélo ou en moto taxi

 

Comme notre logement se trouvait à mi-chemin entre le village et les plages plus tranquilles, nous avons beaucoup marché, nous étions à 20 minutes de marche du village, tous les soirs nous y allions au coucher du soleil. Après diner nous avions la flemme de rentrer à pied, surtout que la route n’est pas éclairée la nuit. Nous avons alors fait connaissance avec un chauffeur de moto taxi très sympathique. Nous l’appelions quand nous voulions louer ses services.

 

Nous avons croisé un couple de touristes qui avait loué  des vélos, ça doit se trouver dans le village.

Notre moto taxi attitré à Chaungtha

Le plan de Chaungtha

Où loger ?

Nous avons logé au Hill top garden, un endroit un peu en retrait au nord de Chaungtha, un havre de tranquillité et de verdure, avec de beaux bungalows et un accueil souriant. Nous étions à 5 minutes à pied d’une belle petite plage et à 20 minutes à pied du village.

Où se restaurer ?

La plupart du temps nous mangions sur la plage, auprès des vendeuses de poissons et fruits de mer ou des vendeuses de plats de nouilles.

Pour boire une pression nous allions au Happy Top, là aussi sur la rue qui longe la plage et qui dessert les resorts.

Notre bungalow au "Hill garden"


les stands pour se restaurer sur la plage

Un joli sourire

La plage à 5 minutes à pied de notre bungalow !

Voilà donc une petite visite de cette station balnéaire d'après notre séjour de quelques jours à Chaungtha.

 Nous aurions pu choisir les plages de Ngwe Saung ou Ngapali, mais d’une part cette plage est la plus accessible financièrement, la moins chic et d’autre part je voulais revoir cette plage 20 ans après ma première visite, j’y avais de bons souvenirs, et nous n’avons pas été déçu.

 Si vous projetez un voyage en Birmanie ou que vous recherchez plus d’infos c’est ICI.

Écrire commentaire

Commentaires: 0