Les vallées béarnaises

Le Béarn se trouve  dans les Pyrénées Atlantiques, entre le Pays Basque à l’ouest, la Bigorre à l’Est, l’Aragon (Espagne) au sud et les Landes au nord .

 

La partie sud du Béarn se trouve dans le massif des Pyrénées et se décompose en 3 vallées : la vallée d’Ossau, la vallée d’Aspe et la vallée du Barétous.

 

 

Etant originaire du sud-ouest, je connais ce petit coin des Pyrénées depuis tout gamin, et je l’adore cet endroit encore sauvage, plein de caractère.

Ces vallées sont restées intimes, non défigurées par le tourisme comme certains coins des Alpes par exemple.

 

 Bon voyage en terre béarnaise.

 


Les villages

Bien sûr je ne vais pas énumérer tous les villages de ces vallées mais seulement parler de ceux où je suis allé.

 

 Je vais citer quelques noms comme Gabas, Laruns, Arette, Lourdios Ichère, Lescun, Bedous, Accous et surtout Aydius.

 

 Je connais surtout Aydius où j’ai séjourné à plusieurs reprises, un petit village typique avec de nombreuses belles randonnées à faire aux alentours.

 

J’aime ces villages de montagne un peu endormis où la vie est au ralenti, où l’on prend le temps de vivre, où les problèmes semblent loin et futiles, où l’on vit en accord avec la nature et les éléments. Je n’aime pas trop ce mot mais ce sont des villages encore « authentiques », loin du tourisme de masse et du bétonnage.

 

Aydius

Les randonnées

Il y a une multitude de randonnées à faire dans ces vallées, c’est difficile de toutes les énumérer, je parlerai juste de celles qui m’ont plu ou que j’aimerais  faire.

 

En vallée d’Ossau je rêve de faire le tour du pic du Midi d’Ossau en 2/3 jours en bivouaquant, pour moi c’est un must de faire le tour de ce sommet emblématique des Pyrénées béarnaises qui ressemble à une dent et qui culmine à 2884m.

 

 

Non loin, en hiver, vous pouvez faire de belles randonnées en raquettes depuis le col du Pourtalet vers le cirque d’Anéou.

 

 

En vallée d’Aspe, le village de Lescun est une bonne base pour faire de très belles randonnées. D’abord il y a le sentier qui part du centre du village pour monter au belvédère pour la superbe vue sur le cirque. Il n’est pas nécessaire d’être un grand marcheur pour y monter.

Par contre il y a une marche plus longue et plus ardue à quelques kilomètres de Lescun, qui part du pont de Lamary  jusqu’au sommet du pic d’Ansabère qui culmine à 2360m. J’ai fait cette randonnée il y a longtemps mais j’en garde un excellent souvenir. C’est un des plus beaux paysages des Pyrénées, les aiguilles d’Ansabère sont appelées les « Dolomites pyrénéennes », à juste titre. Ceux qui ne peuvent pas faire le sommet auront quand même de magnifiques points de vue depuis les cabanes d’Ansabère.

 

 

Les sommets pyrénéens prennent des allures himalayennes

Le cirque de Lescun

De multiples sentiers de randonnées partent du village d’Aydius, j’y ai fait de belles randonnées hivernales, avec ou sans neige.

 

 

Au village d’Accous, je vous conseille de grimper la petite colline nommée le Poey pour avoir une vue superbe sur la vallée et le cirque d’Iseye, c’est plus une petite balade accessible à tous qu’une randonnée.

 

 

J’avais fait une belle randonnée vers le pic du Visaurin, en Espagne, et qui traverse de beaux paysages de montagne dont le lac d’Estaens, qui lui aussi se trouve côté espagnol. Le sentier débute côté français, depuis le parking de sansanet en montant le col du Somport.

 

 

J’aimerais bien faire la randonnée du chemin de Mature, randonnée qui part depuis le village d’Etsaut. On m’a dit du bien de cette randonnée qui emprunte un sentier vertigineux creusé dans la falaise.

 

 

Comme vous pouvez le voir, il y a une multitude de belles randonnées à faire, pour tous les niveaux.

 

La vue depuis le Poey à Accous

 

Les sports d’hiver

Les stations béarnaises sont Gourette, Artouste, La pierre Saint Martin et le Somport.

 

Celle que je connais le mieux est La Pierre Saint Martin, une station agréable et familiale où je suis allé plusieurs fois faire du snowboard. J’adore particulièrement le boulevard des Pyrénées,  une longue piste bleue panoramique, très agréable à descendre quand il n’y a pas grand monde.

 

             Une partie du domaine de La Pierre Saint Martin, avec le pic d’Anie au fond

 

Les cols routiers

Le Pourtalet

Ce col se trouve entre la vallée d’Ossau et l’Espagne, plus exactement la station espagnole de Formigual. Au sommet du col, par beau temps, le paysage est grandiose sur le cirque d’Anéou et le pic du midi d’Ossau. C’est aussi le point de départ de randos à skis ou à raquettes. On y trouve aussi quelques « ventas », des boutiques espagnoles pour se ravitailler en denrées espagnoles (ou non).

 

Le col de Marie Blanque

Il est très pratique car il fait la connexion entre la vallée d’Aspe et la vallée d’Ossau et donne accès au plateau du Bénou côté Ossau.

 

Le col du somport

Il se trouve entre la vallée d’Aspe et l’Espagne, l’hiver il est souvent fermé lors de grosses chutes de neige, à son sommet se trouve une station de ski de fond et côté espagnol les stations d’Astun et Candanchu. Le tunnel du Somport permet d’éviter le col et de se rendre plus facilement à Canfranc ou à Jaca.

 

 

Il y a d’autres cols bien sûr, moins connus, plus confidentiels.

 

La beauté de l'hiver


Les problématiques de ces vallées

L’ours

On l’adore ou on le déteste dans les Pyrénées, il a ses défenseurs et ses détracteurs, il ne laisse personne indifférent, on voit des graffitis des pros et des anti ours à certains endroits en bord de route.

L'ours avait presque disparu du massif pyrénéen, c'est pour cela que l'état a réintroduit dans les années 90 des ours venant de Slovénie.

De nos jours il y a deux camps, d'un côté les défenseurs et de l'autre les opposants, en grande majorité des éleveurs dont les troupeaux ont été victimes d'attaques.

 

Le trafic des camions en vallée d’Aspe

« no pasaran », on peut voir ces mots à différents endroits de la vallée, vestiges d’une ancienne lutte d’écologistes (menés par Éric Petetin l’ «indien ») et défenseurs de la vallée contre l’état, certains habitants et des élus.

Dans les années 90, la vallée a été le théâtre d’une lutte contre la construction du tunnel du Somport et l’aménagement de la route nationale 134 permettant le trafic plus intense des poids lourds vers l’Espagne.

Les habitants de la vallée craignaient une catastrophe écologique due à la construction de la route et au trafic des poids lourds. Aujourd’hui le tunnel est construit mais le projet d’aménagement de la RN 134 a été abandonné.

 

Il y a bien des poids lourds qui passent par la vallée, traversant des villages et empruntant des routes étroites et sinueuses, mais heureusement, il n’y en a pas autant que l’espéraient les défenseurs du projet et les élus de l’époque.

 

 

La solution : le ferroutage grâce au retour de la ligne de chemin de fer Pau/Canfranc. La reconstruction de la voie de chemin de fer a débuté, le tronçon Pau Bedous est en service côté français. La fin des travaux est prévue pour 2020 pour le reste du tronçon.

 

Sur un mur de Bedous

 

De l’autre côté de la frontière

Le Béarn est limitrophe avec l’Espagne au sud, de quoi se dépayser sans faire beaucoup de kilomètres.

 

Jaca

C’est une petite ville aragonaise au cœur des Pyrénées, à 800m d’altitude, avec sa cathédrale, sa citadelle et ses bars à tapas. Elle mérite une visite. 

 

Los Mallos de riglos

C’est un site superbe, où je suis allé à deux reprises. Imaginez un petit village typique au pied de falaises coniques  de poudingue hautes de 300m, où nichent des dizaines de vautours. C’est un haut lieu d’escalade et on peut y faire de belles randos. A proximité se trouve le très beau château de Loarre.

 

Canfranc Estacion

Comme son nom l’indique, il y a une gare à Canfranc, un village de montagne situé de l’autre côté du tunnel du Somport. Cette gare est magnifique, bien qu’elle se dégrade à cause de l’arrêt de la ligne ferroviaire Pau Canfranc. A chaque fois que l’on  passe à Canfranc, on s’arrête manger au bar restaurant « El Universo », dans la rue principale, c’est bon, pas cher et l’accueil est sympa.

 

Formigal

C’est une station de ski assez huppée de l’autre côté du col du Pourtalet, les paysages sont magnifiques.

 

De l’autre côté du Pourtalet, vers la station de Formigal

 

Jaca


Los Mallos de Riglos

 

Mes bonnes adresses

On y mange bien dans ce coin des Pyrénées, les béarnais sont épicuriens, en tout cas moi je me régale de leurs spécialités : la garbure*, la poule au pot (d’Henri IV), la charcuterie, le Jurançon et les fromages.

 

Restos

A Aydius (vallée d’Aspe) : « L’auberge des Isards »

 

Nous y avons mangé lors de notre dernier séjour en 2017, c’est une auberge récente. Les plats sont excellents, locaux  et copieux, la vue depuis l’auberge est superbe sur les montagnes, une bonne adresse !

 

 

A Sarrance (vallée d’Aspe): « Les Pas Sages »

 

Nous nous y sommes arrêtés à deux reprises, nous y avons fait un bon repas de plats locaux, servis par de jeunes propriétaires sympathiques.

 

 

A Laruns (vallée d’Ossau) : « L’Arregalet »

 

Nous ne sommes venus qu’une fois mais c’est une table réputée, nous connaissons des proches qui y vont régulièrement. La poule au pot est le plat star du restaurant, un conseil, arrivez le ventre vide car elle est très copieuse et excellente.

 

 

A Gabas (vallée d’Ossau) : « Chez Vignau »

 

C’est un hôtel restaurant incontournable dans la vallée d’Ossau, nous y avons logé et mangé. L’accueil est très sympa mais surtout le repas est très copieux et à tomber par terre, mention spéciale à la garbure !

 

 

A Bedous (vallée d’Aspe): « le Mayabor »

 

Un des restos de Bedous, nous y avons mangé à plusieurs reprises et à chaque fois ce fut bon avec en plus un bon accueil de la part des propriétaires. On peut y manger local ou asiatique, la cuisinière/ propriétaire est philippine.

 

Vin

si vous aimez le blanc moelleux, le Jurançon bien sûr ! Vous en trouverez dans tous les restaurants. Les caves se visitent à Gan, au sud de Pau.

Confitures

On adore les confitures « les jardins d’Ossau », vous pouvez vous rendre directement à la ferme qui se trouve près d'Ogeu.

Fromage

La chèvrerie Bourguinat à Aydius fait d’excellents fromages, nous logions dans le gite à côté de la chèvrerie et assistions à la traite des chèvres tous les soirs. 

 

Mais le coin est aussi le pays d’Ossau Iraty, il existe la route des fromages d’Ossau Iraty pour les amateurs.

 

Notre préféré est celui de gauche

La bonne garbure !

On adore ces confitures !


Les tommes de chèvre de la ferme Bourguinat

 

Aydius en plein hiver

Si vous ne connaissez pas ce coin des Pyrénées, je vous conseille de vous y rendre pour apprécier les paysages, les spécialités, les activités sportives mais surtout l’âme montagnarde accueillante de ses habitants qui ont l’accent chantant et la force tranquille. Vous l’aurez deviné, j’adore ce petit coin des Pyrénées.

 

Légende :


*la garbure  est une soupe au choux typique du pays gascon composée de légumes (carottes, haricots, navets, poireaux,…), de pommes de terre et de viande (confit canard ou jarret de porc par exemple).

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Sab (mardi, 23 janvier 2018 21:25)

    jaime bcp les photos enneigées, l’ambiance est reposante... en dehors des randonnées bien sur !

  • #2

    selamat jalan (mercredi, 24 janvier 2018 10:16)

    En effet, même sans randonner ou skier, ces paysages sont magnifiques et apaisants, j'adore!

  • #3

    Olivia (mercredi, 07 février 2018 08:29)

    Très bonne article avec de très belles photos, vous faite une excellente description et même en France on a de superbe endroit.

    C'est la première fois que je viens sur votre blog de voyage et si je peux me permettre je trouve que votre page d'accueil est trop fournit en articles, il faut scroll jusqu'en bas pour voir tous vos articles récents :( Vous devriez réduire cela ça serait plus lisible et moins chargé pour vos visiteur :) Bonne continuation à vous !