Welcome to Iran

« Welcome to Iran », c’est une phrase que nous avons beaucoup entendu lors de notre voyage.

 

L’Iran, ce pays fait peur, combien de fois j’ai vu des regards surpris lorsque je disais que j’y allais.

 

« T’as pas peur avec tout ce qui se passe en ce moment ? »

 

A chaque fois je dis que j’y suis déjà allé et que j’ai reçu le meilleur accueil de tous mes voyages.

 

Voici un petit compte rendu de mon voyage.

 


« Welcome to Iran », c’est une phrase que nous avons beaucoup entendu lors de notre voyage. L’Iran, ce pays fait peur, combien de fois j’ai vu des regards surpris lorsque je disais que j’y allais. « Pourquoi tu y vas ? T’as pas peur avec tout ce qui se passe en ce moment? » A chaque fois je me lance dans un petit cours de géopolitique et surtout je dis que j’y suis déjà allé et que j’ai reçu le meilleur accueil de tous mes voyages. Voici un petit compte rendu de mon voyage.

Mosquée Sheikh Lotfollah à Ispahan

Formalités

Visa pris à l’aéroport pour 75€/ personne. Les papiers demandés sont l’attestation d’assurance et une réservation d’hôtel officielle (à peine regardée). On peut avoir une validité d’1 mois.

 

Transport

Nous avons pris Turkish Airlines, une très bonne compagnie, pas chère et qui part de Bordeaux. Sur place les bus sont fréquents, pas chers et confortables. Multitude de taxis en ville, comme partout demandez toujours le prix avant d’entrer et négociez si nécessaire.

 

Période

Nous sommes partis en mai, il commençait à faire chaud, entre 30 et 35°. Je déconseille l’été, il fait trop chaud sur la côte du golfe persique et dans le centre désertique, l’hiver il peut faire très froid.

Bazar d'Ispahan

Cout de la vie/ argent

 

Nous avons dépensé 600€ sur place, hors vols A/R et en comptant l’achat d’un tapis à 100€. L’hébergement est le plus cher. Attention aux tomans et aux rials, les iraniens parlent majoritairement en tomans, pour avoir le prix en rials il faut rajouter un zéro. On a eu un peu de mal au début avec les billets et les 0.

Pour convertir en € on a noté la conversion sur un papier 1€=38 000 IR, 2€=76 000 IR, 3€, …, 10€, …, 20€,…50€, …, 100€=3 800 000 IR.

 

Notre trajet

 

Nous sommes arrivés à Ispahan, puis nous sommes allés à Varzaneh, puis Yazd, pour revenir à Ispahan pour en repartir.

 

Conseils

 

 Si vous êtes invités chez des iraniens apportez des petits cadeaux. Emportez des petits souvenirs de votre région.

 

La circulation est chaotique et effrayante, ça se double, ça se coupe la priorité, ça se frôle, ça va vite, ça ne freine pas. Attention quand vous traversez une rue dans une ville.

 

Apprenez quelques mots de Persan, ça touchera beaucoup les iraniens : Salaam (« bonjour »), mersi (« merci »), balé (« oui »), na (« non »), bebakhsheed (prononcer bébarchid, « pardon », « excusez-moi »), khoda hafez (prononcer roda hafez, « au revoir »), faransa (en roulant le « r », « France »).

 

Le pays est sûr sauf vers l’est du pays, à la frontière afghane et pakistanaise. Il y a des trafics en tout genre (drogue, pétrole).

Caravansérail dans le désert

Mon ressenti

 

Quel accueil de la part des iraniens ! C’est ça que je retiens en premier, partout des « welcome to Iran », des « hello », des sourires, et dès qu’ils parlent anglais ils n’hésitent pas à taper la causette.

 

Que dire des paysages ? Des montagnes superbes et des déserts. Les villes ne sont pas en reste : les mosquées majestueuses, des palais, les bazars colorés et animés. Ispahan et Yazd sont des villes superbes. Elles font partie de mon top 15 des plus belles villes et capitales que j'ai visité dans le monde.

 

C’est aussi un des voyages le plus facile que j’ai fait et aussi un des plus intenses. Je n’ai jamais eu un sentiment d’insécurité.  Je veux y retourner !

Vieille ville de Yazd

Bonnes adresses

 

-Hast Behest Apartment Hotel à Ispahan: un hôtel qui loue des chambres avec kitchenette, il est très bien situé près de la place de l’Imam, le personnel est très sympa et serviable.

 

-Yazna guesthouse à Varzaneh: une des 2 guesthouses de Varzaneh tenue par Mohammad, un jeune qui parle très bien anglais et un peu français. Il est passionné par sa région et propose des tours dans Varzaneh, dans le désert de sel, dans les dunes. En plus la cuisine de sa mère est délicieuse.

 

-Boutique Kermani gaz à Ispahan: si vous aimez le gaz, le nougat iranien, c’est la meilleure adresse à Ispahan.

 

-Azadegan teahouse à Ispahan: j’y avais bu le thé et fumé la chicha il y a 17 ans, j’y suis retourné cette année, j’adore. La déco est incroyable.

Azadegan teahouse à Ispahan

J’espère que ces quelques infos vous inciteront à y aller ou vous aideront à préparer votre voyage. Et si vous voulez plus de photos et vidéos, cliquez ici.  En tout cas mon deuxième séjour en Iran a tenu toutes ses promesses et même plus. Ce fut un voyage intense et émouvant, j’y retournerai. Khoda hafez !

Écrire commentaire

Commentaires : 12
  • #1

    Sab (vendredi, 20 mai 2016 00:02)

    Très contente que ce voyage ait été si intense et agréable ! C'est ce qu'on y recherche en général !!
    Par contre je n'ai pas compris le "si vous aimez le gaz" ?!? Tu m'expliques ?

  • #2

    Selamat Jalan (vendredi, 20 mai 2016 08:54)

    En effet ce voyage restera dans les mémoires! Le Gaz est un nougat mou avec des pistaches, spécialité d'Ispahan. Khoda hafez.

  • #3

    Maeva (samedi, 21 mai 2016 10:10)

    Oui moi aussi je me suis demandé pour l'histoire du gaz donc merci maman d'avoir été plus rapide que moi! Sinon super article, j'ai adoré le lire, je vais d'ailleurs essayer de retenir quelques mots comme "Salaam" parce qu'en effet j'ai adoré "voyager virtuellement", c'était vraiment intéressant et ça m'as donné envie de savoir ces quelques mots! Gros bisous à vous 2

  • #4

    Selamat Jalan (dimanche, 22 mai 2016 10:51)

    Merci Maeva! Quand tu le voudras on t'amènera avec nous avec plaisir vers une destination qui te plairait. Gosses bises!

  • #5

    Marie-Pierre (samedi, 18 juin 2016 15:33)

    Bonjour,
    j'ai découvert votre blog il y a peu, recherchant des infos sur l'Iran.
    Auriez vous une adresse mail pour contacter Mohammed à Varzaneh ?
    Ou peut-on le contacter par téléphone ? J'ai trouvé ce numéro sur le net:+98 913 214 9851
    Nous aimerions passer quelques jours chez lui cet été (pas le choix des dates… donc séjour sous la chaleur), suite à la lecture de votre post.
    D'avance, je vous remercie de votre réponse.
    Bon week-end à vous. Cordialement,
    Marie-Pierre

  • #6

    selamat jalan (mardi, 21 juin 2016 09:35)

    Bonjour Marie Pierre,
    Le numéro de téléphone que vous avez est bon, voici l'adresse mail: lovelyvarzaneh@gmail.com.
    Bon séjour dans ce merveilleux pays.
    Cordialement

  • #7

    Marie-Pierre (jeudi, 30 juin 2016 09:41)

    Bonjour Cédric,
    merci pour votre retour.
    Nous allons contacter Mohammed.
    Très cordialement.
    Marie-Pierre

  • #8

    selamat jalan (jeudi, 30 juin 2016 18:30)

    Bonjour, vous avez lu mon dernier article sur Varzaneh? Je parle de la guesthouse de Mohammad.
    N'hésitez pas à me solliciter si vous avez d'autres questions.
    Cordialement.

  • #9

    Marianne68 (vendredi, 24 mars 2017 06:05)

    Revenue d'Iran il y a deux jours .
    Je confirme tout ce que vous écrivez
    L'accueil des iraniens est somptueux . Je pense qu'il est urgent de s'y rendre avant une trop grande ruée de touristes .
    Service de bus très performant entre les villes principales .

  • #10

    selamat jalan (vendredi, 24 mars 2017 08:36)

    Merci Marianne pour votre retour, cela confirme ce que tout le monde dit au retour d'Iran, quel accueil!
    En effet, il faut y aller rapidement car le pays affiche sa volonté à s'ouvrir au tourisme de masse...

  • #11

    Pascal (mardi, 10 octobre 2017 19:14)

    Nous sommes allés 15 jours en 2016 - Séjour enchanteur, iraniens chaleureux, une sensation de liberté (oui, c'est étonnant en Iran) ... Par contre, l'été il fait chaud, très chaud - A déconseiller pour ceux qui la supporte difficilement.

  • #12

    selamat jalan (mercredi, 11 octobre 2017 15:19)

    Merci Pascal pour ce retour d’expérience!