Voyager seul ou accompagné ?

voyager seul ou accompagné

Telle est la question que tout le monde se pose ou presque avant un voyage.

 

Ça dépend de plusieurs facteurs : du pays visité (hors des sentiers battus ou non, dangereux ou non), de la durée du voyage (une semaine ou tour du monde), de son tempérament (solitaire ou non).  

Quand j’ai commencé à voyager je me la suis posé cette question. Après plus de 15 ans de voyages, je n’ai toujours pas la réponse...

 

 


Telle est la question que tout le monde se pose ou presque avant un voyage. Ça dépend de plusieurs facteurs : du pays visité (hors des sentiers battus ou non, dangereux ou non,…), de la durée du voyage (une semaine ou tour du monde), de son tempérament (solitaire ou non).  Quand j’ai commencé à voyager je me la suis posé cette question. Après plus de 15 ans de voyages, je n’ai toujours pas la réponse. 

 

Seul :

 

A la base je suis un solitaire, j’ai pas mal voyagé seul.

 

 Avantages

 

-La liberté totale : pas de comptes à rendre, on fait ce qu’on veut quand on veut. Je me souviendrai toute ma vie le jour où je me suis séparé de ma coéquipière à Varanasi en Inde, après 1  mois 1/2 de cohabitation : une délivrance et une sensation de liberté incroyable !!!

 

-On est plus ouvert aux rencontres, on va plus vers les autres, on provoque les rencontres (si on le souhaite).

Chez des iraniens à  Yazd, Iran

Inconvénients

 

-  Parfois on se sent seul, on n’a personne pour partager les bons moments et les coups de blues, ça peut peser.

 

-  Niveau sécurité on est une proie plus facile.

 

- On peut paraitre une menace aux yeux des autres, surtout si on est un homme.

 

Accompagné :

 

Pour mon premier voyage, en Scandinavie, je suis parti avec deux potes, je ne me voyais pas partir seul, surtout pour une première.  Pour mon périple de 10 mois en Asie, j’ai voulu partir avec un coéquipier, la peur de l’inconnu. Je suis parti avec des potes et maintenant je pars avec ma femme et même avec de la famille.

 

Avantages

 

- Un couple qui voyage parait moins dangereux, moins une menace aux yeux des autres.

 

- C’est pas mal aussi pour le budget, en voyageant à plusieurs on partage le prix d’une chambre. Je l’ai fait à plusieurs reprises lors de mon périple en Asie sur plusieurs mois. Je me souviens de Bertrand en Turquie, Syrie et Israël, de Ken et Atsuro les japonais en Egypte, d’Hubert à Darjeeling, de Muneyo en Egypte, de Gareth à Quetta au Pakistan…

Ken et Atsuro

- C’est bien aussi pour des raisons de sécurité, on est une cible moins facile à deux plutôt que seul. C’est pratique pour garder les sacs pendant que l’autre cherche une chambre d’hôtel. Pratique aussi quand un retire à un guichet en pleine rue, l’autre peut surveiller autour.

 

- Je me souviens aussi quand j’ai été très malade en Inde à Lucknow, un tchèque que j’avais rencontré au Népal, était là pour veiller sur moi.

 

- En cas de coup de blues ou de fatigue, on a quelqu’un à qui parler ou sur qui se reposer.

Avec Fanny à Sapara, Géorgie

- Et bien sûr le plus important : on partage de supers moments ! J’ai fait 2  petits voyages « ski/ snowboard » en Europe de l’Est (Bulgarie et Pologne) avec des potes, de très bons souvenirs. Depuis 2005 je voyage avec ma femme, je lui ai inoculé le virus du voyage, on partage maintenant cette passion, ça renforce le couple et bien sûr on partage des souvenirs extra ordinaires. Depuis quelques années je voyage même avec mes parents et beaux-parents !!!

 

 

Inconvénients

 

 

- A plusieurs ou en couple on se ferme plus aux autres, on est moins réceptif aux autres, on reste plus dans notre bulle.

 

- Si on n’a pas les mêmes gouts ou le même budget, ça peut devenir un calvaire, ça peut clasher, ça peut laisser un mauvais souvenir du voyage. Je l’ai vécu… Quelqu’un qu’on apprécie beaucoup dans la vie de tous les jours peut avoir un autre visage à des milliers de kilomètres. Pour limiter les dégâts : diplomatie, concessions et communication, ou bien séparation !!!

 

  Quoi qu’il en soit, seul ou accompagné il n’y a pas de règle, il y a des personnes solitaires ou au contraire des personnes qui ne supportent pas d’être seul. Comme vous pouvez le voir, il y a des avantages et des inconvénients aux deux situations.

J’aime bien cette phrase « Mieux vaut être seul que mal accompagné », en voyage comme dans la vie de tous les jours, à méditer…. Moi je choisis mes accompagnateurs et je fais des supers voyages.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Sab (samedi, 14 janvier 2017 09:01)

    Je pense que Ça dépend du but du voyage et s'il convient aux deux! Pour nous la question est plutôt : Avec les enfants ou sans ? Car suivant les destinations et les périples on ne ferait pas la même chose Avec ou sans eux même s'ils sont grands. Donc on choisi nos destinations pour partir avec eux pour qu'ils soient contents et qu'ils y trouvent leur intérêt et nous aussi.