Mabuhay Filipinas

Mabuhay Filipinas

Il y a un pays d’Asie du Sud Est, un peu dans l’ombre d’autres pays comme la Thaïlande ou le Vietnam, mais qui mérite vraiment le détour.

 

Ce pays, les Philippines, j’y suis allé à 2 reprises, à chaque fois ce fut un vrai plaisir.

 

Les philippins sont très accueillants, les plages sont innombrables et magnifiques, les amateurs de plongée n’ont que l’embarras du choix, la cuisine est pas mal non plus si vous aimez les poissons et fruits de mer. 

 

Ce pays a un charme particulier.  Je pense que j’y retournerai car il y a tant à y faire.

 


Il y a un pays d’Asie du Sud Est, un peu dans l’ombre d’autres pays comme la Thaïlande ou le Vietnam, mais qui mérite vraiment le détour. Ce pays, les Philippines, j’y suis allé à 2 reprises, à chaque fois ce fut un vrai plaisir. Les philippins sont très accueillants, les plages sont innombrables et magnifiques, les amateurs de plongée n’ont que l’embarras du choix, la cuisine est pas mal non plus si vous aimez les poissons et fruits de mer.  Ce pays a un charme particulier.  Je pense que j’y retournerai car il y a tant à y faire.

 

Les philippins sont très accueillants.

 

Que de sourires et « hello » nous avons reçu en cadeau lors de nos séjours dans ce pays. Et en plus ils parlent presque tous anglais.

Marché à Palawan

Une particularité en Asie du Sud Est.

 

Ce pays a été colonisé par les américains et par les espagnols, ils ont laissé des particularités que l’on ne retrouve pas ailleurs en Asie du Sud Est. Il y a d’abord les jeepneys, ce sont des anciennes jeeps de l’armée américaines reconverties en transport en commun, c’est unique au monde et en plus elles sont belles. Des espagnols, les philippins ont gardé des noms de famille et de villes  à consonance hispanique (par exemple El Nido, Negros, Puerto Princesa…), ainsi qu’un caractère latin, ils sont moins timides que leurs voisins asiatiques.  Et enfin c’est un pays catholique (sauf à Mindanao) entouré par des pays musulmans ou bouddhistes, une particularité.

Jeepney entre Sabang et Puerto Princesa, Palawan

Les iles et plages (9000 îles).

 

Qui n’a jamais rêvé de plage tropicale ou d’île déserte ? D’une vie de Robinson pour quelques jours ? Moi ça me fait toujours un grand plaisir de me retrouver dans un décor de carte postale avec cocotiers, sable blanc et eau transparente remplie de poissons multicolores. Moi qui n’aime pas cramer au soleil je trouve toujours une activité plaisante comme le snorkeling* (un aperçu en vidéo ici), le kayak de mer, me balader le long de la côte ou dans la forêt environnante (un aperçu en vidéo ici), bref je ne m’y ennuie pas.  Le pays a des spots de plongée et de surf de renommée mondiale.

Paliton beach, Siquijor

Mes coups de cœur.

 

Siquijor : une petite île à sillonner en scooter, de belles plages bien sûr mais aussi des chutes d’eau, des petits villages tranquilles et peu de voitures.

 

Le kuku’s nest sur l’île de Negros: mon meilleur hébergement, des bungalows en bois dans la verdure, avec hamac, terrasse surplombant la mer, un spot de snorkeling  juste en face de la plage, un bon resto, de magnifiques couchers de soleil, un lieu reposant et paradisiaque.

 

L’île de palawan : lors de ma visite en 2006 c’était un paradis tropical avec de belles plages désertes, des îles paradisiaques, des sites naturels de toute beauté (la grotte de Sabang, l’archipel de Bacuit), une forêt assez préservée, peu de villes,… on l’appelle  « The last frontier ».  

 

Les rizières en terrasse de Banaue et Batad sur l’île de Luzon. Elles sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco et vieilles de plus de 2000 ans, un spectacle saisissant de montagnes sculptées au pays des Ifugaos*, avec de belles randos à faire.

 

J’adore les plats philippins à la sauce adobo (à base de vinaigre, laurier, sauce soja…), goutez au chicken adobo, au squid* adobo, au fish adobo, un régal !

Une bangka à Palawan

Les bémols.

 

Manille : une ville immense,  pas forcément belle, qui n’est pas attrayante,  avec des familles qui vivent dans la rue, on y passe vite au début et à la fin du voyage.

 

Les typhons : tous les ans plusieurs typhons traversent le pays, on y était lors de la traversée d’un super typhon, des milliers de morts et disparus, on a eu chaud. Un aperçu en vidéo de ce que nous avons vécu.

 

Les transports entre les iles : avion obligatoire parfois, sinon ferrys car il y a  9000 iles disséminés sur une grande superficie. De plus les transports en bus ou jeepney sont parfois folkloriques et longs.

Trajet épique entre Port Barton et Puerto Princesa, Palawan

Comme vous pouvez le constater ce pays mérite une visite, il a tant à apporter. Ça vous dit de boire une San Miguel* bien fraiche en regardant le coucher de soleil sur une plage de rêve ? Ou de faire de belles plongées ? De belles randonnées dans la forêt tropicale ? De passer d’île en île en bangka* ? De déguster de bons plats de fruits de mer ou poissons dans un petit resto local ?  Vous trouverez sûrement votre petit bout de paradis.

Et si vous voulez plus de photos.

Légende :


* mabuhay filipinas : « bienvenue aux Philippines » en tagalog (langue officielle).

 

* snorkeling : plongée avec masque, tuba et palmes.

 

* Ifugaos : Peuple de guerriers (anciens coupeurs de têtes) ayant bâti les fameuses rizières en terrasses.

 

* squid : calamar en anglais.

 

* San Miguel : la bière nationale.

 

* bangka : bateau à balanciers typique des Philippines.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Laurent (lundi, 28 mars 2016 19:19)

    Ma femme et moi aimons beaucoup les Philippines, nous souhaitons nous y rendre et votre article nous à aidés à découvrir ce magnifique pays. Quand nous allons préparer ce voyage, je vous joindrez par mail pour avoir des idées sur les différentes îles que nous visiterons et ainsi être sure de bien choisir nos escales.

  • #2

    Cedric (mardi, 29 mars 2016 14:05)

    Merci Laurent, n'hésitez pas à me joindre par mail pour d'autres conseils, avec plaisir.